Historique

La fondation

Les débuts de la colonisation...

Les premiers occupants du territoire étaient des amérindiens Malécites. Par contre, l'arrivée des premiers colonisateurs au Témiscouata correspond à la venue d'une vingtaine de soldats du 10e bataillon des Vétérans royaux. Ces « colons militaires » étaient venus s'installer avec leur famille sur des terres qui leur avaient été concédées pour fin de culture. Ce n'est qu'à partir de 1851 que s'amorce une grande période de peuplement au Témiscouata. En 1854, 70 colons résident à Dégelis au sein de 10 familles. En 1881, le nombre de personnes recensées s'élève à 672.

This image for Image Layouts addon

L'érection canonique

Le 5 mai 1885, Mgr Jean Langevin, premier évêque de Rimouski, accordait à notre paroisse un décret d'érection canonique sous le patronage de « Sainte-Rose » en reconnaissance envers une certaine Rose Marquis, bienfaitrice de la dite mission. Le 15 juin 1885, des francs-tenanciers demandaient la reconnaissance de ce territoire comme paroisse civile.  Le 24 septembre 1885, Sainte-Rose-du-Dégelé est proclamée « paroisse » par le lieutenant-gouverneur.

De paroisse au statut de ville

En 1929, les propriétaires du village envoient une requête au lieutenant-gouverneur lui demandant la séparation de la paroisse de Sainte-Rose-du-Dégelé et la formation d'une nouvelle municipalité sous le nom de municipalité du village de Sainte-Rose-du-Dégelé. La demande de division ne demeure qu'au niveau de la requête et, ce n'est qu'en 1956 que la municipalité reçoit ses armoiries.

En 1968, la municipalité obtient son statut de ville et devient « Dégelis ».

Image

369, av. Principale, Dégelis (Québec) G5T 2G3

Nous joindre

INFORMATION

Téléphone : 418 853-2332

Télécopieur : 418 853-3464

COURRIEL